Archives de Tag: bretzel

La Mauricette tressée au sésame noir et romarin


Les ingrédients

Tresse Mauricette

Tresse Mauricette au sésame noir et au romarin.

Pour la pâte :

  • 500 gr. de farine blanche
  • 200 gr. de farine d’épeautre
  • 15 gr. de sel marin fin
  • 32 gr. de levain déshydraté
  • 150 ml d’eau
  • 270 ml de lait tiède
  • 60 gr. de beurre ramolli
  • 50 g. de graines de sésame noir
  • 2 cuillères à café de romarin

Pour le bain :

  • 2.5 l. d’eau
  • 100 gr. de bicarbonate
  • 2 cuillères à café de sel

 Pour la finition :

  • 1 jaune d’œuf mélangé avec un peu de lait
  • 1 dose de gros sel de mer

Préparation

  • Mélanger la farine et la levure. Ajouter le sel, puis l’eau, le lait et les graines de sésame. Travailler un peu la pâte puis ajouter la margarine. Laisser reposer 1 heure.
La pâte à Mauricettes

La pâte à Mauricettes

  • Préchauffer le four à 200°C.
  • Dans une casserole, mélanger l’eau, le sel et le bicarbonate. Faire chauffer 5 minutes. Diviser la pâte en portions égales.
  • Faire des boudins de 15 cm environ et ensuite les mettre 30 minutes au frigot.
  • Rallonger les boudins pour atteindre une longueur de 40 cm environ.
  • Tresser à un brin selon la vidéo : cliquez ici.
  • Les baigner dans le bain (mélange eau, bicarbonate et sel), posez-les sur une plaque beurrée.
  • Badigeonner au jaune d’œuf.
  • Semer sur le dessus du gros sel de mer.
Tresse Mauricette

Tresse Mauricette au sésame noir et au romarin façonnée.

La Cuisson

  • Cuire 200 degrés pendant 20 à 25 minutes selon votre four
Tresse Mauricette

Tresse Mauricette juste sortie du four…

Photo de la mie

La mie

Vue sur la mie de mes Mauricettes tressées…

 

Publicités

Pâte pour Mauricettes


20131209-030915.jpg

Pâte pour Mauricettes avec graines de sésame…

La Mauricette


Mauricette

La Mauricette, une spécialité alsacienne.

Son histoire

Le véritable bretzel d’Alsace est un ruban de pâte à l’eau, trempé dans l’eau bouillante, salé et passé au four. Ce n’est pas ce que l’on trouve en général dans le commerce sous forme de petits sticks d’apéritif. Le vrai bretzel est beaucoup plus grand, la pâte doit être ferme mais humide et il doit être consommé le jour même de sa fabrication. On le mange en général dans les bistrots, accompagné d’une bonne pression.

Depuis peu on trouve une variante du bretzel: la Mauricette: Réalisée avec la même pâte et les mêmes techniques, elle à une forme de petit pain long. Elle se mange nature ou sous forme de sandwich (Au jambon, fromage, poulet, thon…)

Les ingrédients

Pour la pâte :

  • 500 gr. de farine
  • 10 gr. de sel marin fin
  • 11 gr. de levure sèche de boulanger au 21 gr en cube
  • 15 cl d’eau
  • 15 cl de lait tiède
  • 35 gr. de margarine ramollie
  • 50 g. de graines de sésame

Pour le bain :

  • 2 l. d’eau
  • 100 gr. de bicarbonate
  • 2 cuillères à café de sel

 Pour la finition :

  • 1 jaune d’œuf mélangé avec un peu de lait
  • 1 dose de gros sel de mer
  • 1 dose de graine de pavot

Préparation

  • Mélanger la farine et la levure. Ajouter le sel, puis l’eau, le lait et les graines de sésame. Travailler un peu la pâte puis ajouter la margarine. Laisser reposer 1 heure.
  • Préchauffer le four à 200°C.
  • Dans une casserole, mélanger l’eau, le sel et le bicarbonate. Faire chauffer 5 minutes. Diviser la pâte en 12 portions.
  • Rouler ces portions pour former des petits pains ovales pour les mauricettes) NE PAS LES APPLATIRE
  • Les baigner dans le bain (mélange eau, bicarbonate et sel), posez-les sur une plaque beurrée.
  • Strier le dessus de chaque Mauricette, les badigeonner au jaune d’œuf.
  • Semer sur le dessus du gros sel de mer et des graines de pavot.

La Cuisson

  • Cuire 200 degrés pendant 20 à 25 minutes selon votre four

 

La mie

Petit aperçu de la mie de ma Mauricette.

Les bretzels salés


Bretzels

Mes premiers Bretzels

Leur histoire

Un ou unebretzel est une sorte de pain poché dans une solution de soude (E 524), en forme de nœud ou de bras entrelacés et recouvert d’éclats de gros sel, originaire d’Allemagne du Sud (Brezel ou Laugenbrezel en allemand standard, Brezn en bavière, Bretzet ou Bretzg en souabe, Bretschl en alémanique), et très répandue en Alsace (Bredschdel ou Bradschdal pour les Bas-Rhinois, Bretzel pour les Haut-Rhinois), dans le nord de la Suisse, en Autriche (Brezerl), au  Grand-Duché de Luxembourg et, dès le milieu du XIXème siècle, aux États-Unis (Pretzel).

Il est également connu sous forme de petits biscuits apéritif secs en sticks, fabriqués industriellement.

Ma recette

Les ingrédients :

  • 520 gr. de farine blanche
  • 130 gr. de farine bise d’épeautre
  • 21 gr. de levure de boulanger fraîche
  • 1 c. à café de sel marin
  • 60 gr. de beurre
  • 20 cl d’eau tiède
  • 20 cl de lait tiède

Mélanger touts les ingrédients dans le bol de la machine à pétrir (ou dans un plat) en faisant attention que le sel n’entre pas en contact avec le sel. Pétrie la pâte pendant une dizaine de minutes afin d’obtenir une pâte élastique et qui ne colle plus aux mains.

Laisser la pâte doubler de volume dans un plat recouvert d’un linge. Cela prend entre 1 heure et une heure et demie (cela dépend de la température de la pièce).

La pâte après avoir levé...

La pâte après avoir levé…

Une fois que la pâte a levé, couper la masse en morceaux du poids désiré (pour moi, 100 grammes) et les pétrir de nouveau afin de chasser l’aire. Ensuite, faire un long boudin et le nouer afin de lui donner la forme d’un bretzel.

La cuisson

Première étape :

Tremper durant 10 à 20 secondes les bretzels dans la préparations dans le bains de cuisson frémissant et ensuite, les égoutter sur du papier de ménage.

Les ingrédients du bain :

  • 2,5 litres d’eau
  • 100 gr. de bicarbonate de soude
Après la première cuisson...

Après la première cuisson…

Puis, faire des traits à l’aide d’un couteau et les badigeonner de jaune d’œufs. Vous pouvez ajouter sur les bretzels de fleur de sel, des graines de pavot, des graines de sésame ou encore du cumin,…

Deuxième étape de la cuisson

Les passer au four préchauffé à 200 degrés pendant 20 à 25 minutes (suivant votre four).

La mie

La mie des Bretzels…

Mes Bretzels à la sortie du four.

Mes Bretzels à la sortie du four.