Archives de Tag: Fruit

Gelée de Nashi


Nashi

Nashi

Qu’est-ce que le Nashi ? Cliquez Nashi.

Ingrédients (pour 3 bocaux de 0,33 litres) :

  • 2 kilos de Nashi
  • du sucre cristal
  • 1 bâton de vanille
  • 1 sachet de pectine

Recette :

  1. Laver les Nashi et passer les à la centrifugeuse.
  2. Verser le jus obtenu dans un casserole avec la même quantité de sucre que de jus (1 kilo de sucre pour un litre de jus)
  3. Rajouter la vanille et la pectine.
  4. Cuire à feu moyen durant environ 40 minutes.
  5. Pour savoir si votre gelée est prise, vous devez faire le teste de l’assiette froide. La gelée doit se figée tout de suite au contact de l’assiette.
  6. Versez votre gelée dans les bocaux et fermer les tout de suite. Puis,retournez-les durant 5 minutes.
  7. PS : vous pouvez utiliser du fructose à la place du sucre mais cela ne garanti pas une bonne conservation.

Autre méthode (avec le jus d’un citron en plus) :

  1. Rincez, lavez, coupez les nashis en morceaux, sans retirer les pépins et le trognon
  2. Versez dessus le jus d’un citron pour éviter l’oxydation
    Déposez les morceaux dans une bassine à confiture, recouvrez d’eau
    Faites cuire environ 1 heure à feu doux
    Placez dans un chinois (il faut recouvrir le chinois d’un bas afin mieux filtrer le jus) afin d’en extraire le jus
    Tasser à l’aide d’un pilon
    Pesez le jus, ajoutez le même poids en sucre
    Portez à ébullition, avec la vanille, en remuant souvent, écumez si nécessaire
    Laissez cuire 10 minutes à feu vif, jusqu’à la consistance de la gelée
  3. Mettre dans des pots stérilisés, fermez, retournez 3 à 4 minutes
Gelée de Nashi

Gelée de Nashi

Publicités

Recette américaine : carrés à la vanille, noix de coco et abricots


Carré à la vanille, noix de coco et abricots....

Carré à la vanille, noix de coco et abricots….

Liste des ingrédients :

Pour la génoise :

  • 150 gr. de beurre pommade
  • 80 gr. de cassonade
  • 1 pincée de sel
  • 50 gr. de chocolat blanc
  • 4 oeufs
  • 300 gr. de farine
  • 60 gr. d’abricots bio séchés hâchés
  • 2 cc. de levure chimique
  • 2 cc. de zeste de citrons
  • 2 cs. d’extrait de vanille
  • 2 cs. d’eau de rose
  • 100 gr. de noix de coco

Pour le glaçage :

  • 1 blanc d’oeuf
  • 40 gr. de sucre glace
  • 1 cs. de jus de citron
  • 1 cc. de zeste de critron
  • 150 gr. de noix de coco

La recette :

  1. Préchauffer le four à 180 degrés.
  2. Mélanger au robot muni de la feuille le beurre pommade et le sucre.
  3. Rajouter tous les ingrédients un par un, sauf les eux et la noix de coco. Bien mélanger pour obtenir un appareil lisse.
  4. Rajouté les oeufs un à un tout en mélangeant entre chacun puis rajouter la noix de coco pour finir.
  5. Verser la préparation dans un moule à brownies de forme carrée.
  6. Cuire durant environ 35 minutes et faire le test du couteau pour savoir si c’est cuit et adapter le temps de cuisson en fonction.
  7. Sortir la génoise du four et étaler dessus le glaçage et saupoudrer le tout de noix coco. Puis, couper la génoise en carré.
  8. Mettre le carrés au frigot environ 3 heures avant de les servir.

Préparation du glaçage :

Monter les blanc en neige puis, rajouter le sucre glace et les autre ingrédients en les mélangeant délicatement.

Un très bon appétit !!!

Cookies « Cara-Nut’s »


Cookies Cara-Nut

Cookies aux pépites de caramel mou, de noisettes et de cranberries…

Les ingrédients :

  • 250 gr. de beurre salé pommade
  • 1 œuf moyen
  • 175 gr. de sucre de canne roux ou blond
  • 175 gr. de cassonade
  • 375 g. de farine de blé type T65
    • 150 g. de pépites de caramels mous
    • 150 gr. de noisettes torréfiées
    • 150 gr. de cranberries séchées
    • 1/2 sachet de levure sans phosphate,
    • 1 cc de vanille en poudre,
    • 1 pincée de sel

La préparation

  1. Dans un grand récipient rond, mélangez bien le sucre et le beurre pommade avec une spatule. Ajoutez ensuite l’oeuf et mélanger de nouveau.
  2. Dans un autre récipient, mélangez ensemble la farine : la levure, la vanille, le sel et les pépites de caramel mou, les noisettes et les cranberries.
  3. Puis, incorporer ensuite en deux ou trois fois au mélange précédent, jusqu’à ce que le tout soit homogène.
  4. Laisser reposer 30 minutes.

La mise en forme des cookies

  1. Pour former les cookies, munissez-vous idéalement d’une cuiller à glace.
  2. Remplissez-la de pâte, puis « déboulez » le cookie.
  3. Déposer la demie-sphère de pâte sur la plaque à gâteau recouverte de papier sulfurisé et ensuite, l’aplatir avec la paume de la main.
Façonnage des cookies

Façonnage des cookies

La cuisson

  1. Préchauffer votre four à une température de 180 degrés.
  2. Placer votre plaque au centre du four et faire cuire entre 15 et 20 minutes (selon votre four car entre les différents four, il peut y avoir des différences)
  3. Sortez vos cookies du four et les faire refroidir sur une grille

Petite conseil : ils sont meilleurs à déguster quand ils sont encore un peu tiède.

Mignardises au citron


Une petite faim ? Alors, vous prendrez volontiers une petites mignardise ?

Mignardises au citron

Mignardises au citron

Liste des ingrédients

  • 225 gr. de beurre
  • 6 oeufs + 3 jaunes
  • 210 gr. de sucre semoule
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 180 gr. de farine T.55
  • 1 pincée de sel
  • 1 dl de jus de citron vert
  • 2 zeste de citron
  • 6 gr. de levure

Préparation

  1. Faire fondre le beurre  et le maintenir au chaud.
  2. Mélanger le sucre vanillé, le sucre et les oeufs dans un grand récipient et les battre jusqu’à blanchiment.
  3. Mélanger la farine avec le sel et la levure.
  4. Saupoudrer ce mélange sur les oeufs et le sucre et mélanger le tout avec une maryse afin d’obtenir une masse homogène et lisse.
  5. Verser ensuite le beurre chaud en filet tout en continuant à mélanger la pâte avec la maryse.
  6. Laisser ensuite reposer la pâte environ deux à trois heures au réfrigérateur.

La cuisson

  1. Mettre la pâte dans des moules à mignardises de 3 cm de diamètre environ et les remplir au 2/3.
  2. Enfournmer ensuite à 210 degrés durant une dizaine de minutes (selon votre four).
  3. Sortez les du four et laisser refroidir sur une grille.

 

Un cake chocolat qui a la banane…


Un cake chocolat qui a la banane...

Un cake chocolat qui a la banane…

  • Recette pour : 10 personnes
  • Temps de préparation : 20 minutes.
  • Temps de cuisson : 55 minutes.

Liste des ingrédients

  • 3 oeufs
  • 150 gr.de sucre semoule
  • 150 gr. de beurre
  • 150 gr. de farine
  • 75 gr. de fécule de pomme de terre
  • -1 sachet de levure
  • 5 bananes
  • 5 cuillères à soupe de crème fraîche
  • 1,5 sachet de sucre vanillé
  • 150 gr. de chocolat (ou pépites de chocolat)

La préparation

  1. Mélanger le sucre semoule et les oeufs, puis ajouter le beurre fondu.
  2. Ajouter la farine, la fécule et la levure.
  3. A part, écraser les bananes, puis faire une bouillie avec la crème, et ajouter le sucre vanillé.
  4. Ajouter la préparation de bananes au mélange, puis ajouter le chocolat cassé en très petits morceaux (sinon ils coulent au fond du plat !).
  5. Verser la préparation dans un moule à cake beurré de 29 cm de long.

La cuisson

La cuisson dure environ 55 minutes (selon le four) à une température de 180 degrés. Mettre le moule le plus bas possible durant les 2/3 de la cuisson et au milieu durant la fin de la cuisson. Pour savoir si le cake est cuit, procéder au teste de l’aiguille à tricoter.

Glaçage

Pour bien finir le cake et l’imbiber, le glaçer avec un mélange de sucre glace, arôme vanille liquide et rhum brun.

Le côté moelleux du cake...

Le côté moelleux du cake…

Ananas confites, après 10 jours !


Ananas confites, après 10 jours !

Voilà, le résultat de dix jours de confisage et le résultat est à la hauteur. Le sucre a fait son oeuvre et les morceaux d’ananas sont gorgés de sucre et sont devenu translucides… Plus que le séchage au four durant une dizaine de minutes et de laisser finir le séchage…

Confisage d’ananas frais


Confisage d'ananas frais

Nouvelle expérience de confisage avec 1,5 kilos d’ananas frais et très bien mûrs. J’ai eu la chance de trouver des ananas tranchés du jour, cela m’évite de jeter la peau et les feuille et en plus, je peux choisir des fruits bien mûrs….

Confisage de raisin « White Seedless Grape »


20140117-174336.jpg

Mes marrons en sont à leur cinquième jour de trempage dans leur sirop de sucre et cela devrait être fini dimanche ! Maintenant, c’est parti pour dix jours de confisage de raisin « White Seedless Grape » qui présentent la particularité de ne pas avoir de pépin ce qui me permet de les travailler entier. Je suis impatient de voir le résultat qui devrait être intéressant tant en présentation qu’en goût…  Le confisage n’est pas facile car il y a pas beaucoup de documentation sur le sujet mais c’est tellement intéressant de pouvoir faire soit même ce genre de produit.

La pomme « Tentation »


Pomme "Tentation"

Pomme « Tentation »

Tentation ?

Tentation est un nom commercial protégé portant sur un cultivar de pommier et ses fruits. Dans le langage usuel ce nom désigne souvent la pomme issue de ce cultivar de pommier nommé « Delblush » créé en 1979 par l’entreprise Georges Delbard par croisement de la variété Grifer (aussi connue sous le nom de Blushing Golden) et Golden Delicious.

La pomme ?

La couleur jaune de l’épiderme prend généralement une teinte dorée, ponctuée de nombreuses lenticelles qui donnent à Tentation son aspect spécifique. Dans certaines conditions, le fruit peut aussi présenter une joue rosée.

Le pommier ?

Le pommier "Tentation"

Le pommier « Tentation »

L’arbre est de vigueur moyenne avec un port ouvert. Sa production est rapide, régulière et abondante. À cueillir lorsque sa robe devient dorée, de mi-septembre à début octobre selon les régions.

Tentation arrive à maturité durant la deuxième quinzaine de septembre. Après récolte, les fruits doivent attendre 30 à 40 jours avant de développer tous les arômes caractéristiques de Tentation.

Le goût et l’aspect ?

POMME TENTATION

La chair de la pomme « Tentation »

La chair est fine, croquante, très ferme et juteuse, le goût de tendance acidulée. Tentation se cueille dès la mi-septembre. Elle convient à la consommation fraîche tout comme à la cuisine et à la pâtisserie.

C’est une pomme très agréable au goût et sa chaire est agréable à manger… Crue, c’est un régal et cet après-midi je vais en faire une tarte ! Un fruit un peu cher mais le prix en vaut la peine.

 

Le Cédrat


Le Cédrat

Le Cédratier (Citrus medica L.) est une espèce d’arbres de la famille des Rutacées. Son fruit, le cédrat, est un agrume. Le nom de son fruit lui vient de la particularité de son écorce épaisse et rugueuse qui sent le cèdre.
Ancêtre du citron, le cédrat est un gros fruit ovale et bosselé parfois verruqueux qui peut mesurer jusqu’à 25 cm de long et peser 4 kg. Sa pulpe acide verte ou jaune est peu juteuse, le parfum de son zeste est très agréable.
Le zeste de cédrat est rarement utilisé frais. Il est surtout confit et utilisé en pâtisserie, en confiserie ou à des fins décoratives. Il est également transformé en confiture et en liqueurs. L’essence de cédrat est employée en parfumerie.

Le cédratier (Citrus medica) est une espèce voisine du citronnier. Originaire d’Asie du Sud et plus précisément d’Inde, le cédrat est le premier agrume à se diffuser dans l’ensemble des régions de l’Asie, puis de l’Europe dès le iiie siècle av. J.-C..

La variété Cédrat de Corse était intensivement cultivée en Corse à la fin du xixe siècle dans des vergers en terrasse, protégé du vent par des haies pour éviter que les fruits soient abîmés par les épines des branches. La production, qui était la plus importante au monde à l’époque, était essentiellement destinée à l’industrie du fruit confit d’Italie et d’Europe du Nord, quoique localement se produisait une liqueur typique – extrêmement agréable, la cédratine. La cédratine est la liqueur corse par excellence : elle se compose d’alcool, de sucre, de cédrats et d’extraits naturels végétaux et titre 24° d’alcool.
Aujourd’hui, seuls quelques petits vergers subsistent en Corse pour une toute petite production. Le cédrat est maintenant principalement cultivé au Maroc, en Italie, en Chine et en Amérique du Sud.
La récolte s’effectue entre septembre et novembre dans le bassin méditerranéen.