Archives de Tag: Pastry

Cake aux 4 chocolats et noix de coco


Cake aux 4 chocolats et noix de coco

Cake aux 4 chocolats et noix de coco

  • Temps de préparation : 30 minutes
  • Temps de cuisson : 90 minutes
  • Coût : moyen
  • Difficulté : simple

Liste des ingrédients 

  • 200 gr. de beurre pommade
  • 200 gr. de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 6 oeufs
  • 100 g de chocolat noir Cailler (64 %), concassé
  • 100 gr. de chocolat blanc
  • 100 gr. de chocolat blanc « rayon »
  • 100 gr. de chocolat noir aux truffes
  • 2 cuillères à soupe de miel de fleurs
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 orange
  • 100 gr. d’oranges confites
  • 100 gr. de citrons confits
  • 120 g de farine
  • 1 1/2 c. à café de poudre à lever
  • 100 gr. de noix de coco râpée

La préparation

  1. Travailler le beurre avec le sucre, le sel et les oeufs aux fouets du batteur-mixeur jusqu’à ce
  2. que l‘appareil blanchisse.
  3. Incorporer petit à petit : le sucre vanillé, le miel, la levure et la noix de coco, le zeste de l’orange.
  4. Rajouter la farine en l’ayant tamisé juste avant et en la mélangeant avec un maryse.
  5. Diviser en deux portions la pâte dans des récipients séparés
  6. Faire fondre le chocolat chocolat noir 65%d’un côté et le chocolat blanc pur de l’autre.
  7. Mettre le chocolat blanc et les citrons confits dans une des part de pâte.
  8. Mettre le chocolat noir et les oranges confites dans l’autre et mélanger les préparations avec une maryse.
  9. Verser la pâte composée du chocolat noir au fond du moule et répartir dessus les morceaux de chocolat blanc « rayon » et les morceaux de chocolat noir aux truffes.
  10. Verser par dessus la pâtes au chocolat blanc et mettre le moule au four. Vous pouvez rajouter des amandes effilées ou du sucre grêle sur le dessus comme garniture si vous le désirez (selon vos goûts).

La cuisson

  1. Cuir le cake durant environ 90 minutes (selon votre four) à une température de 150 degrés. Puis sortir le cake et le laisser un peu refroidir avant de le démouler.
  2. Préparer un glaçage à base du jus de l’orange et de 2 cs de rhum. Verser cette préparation sur votre cake en ayant au préalable fait des trous avec une aiguille à tricoter sur le dessus du cake afin de permettre au glaçage d’humidifier le cake.
  3. Laisser le cake finir de refroidir.
Publicités

Tarte au citron et meringues au mètre…


Tarte au citron et meringues au mètre...

Petite gourmandise fait ce week-end et terminée tôt ce matin. Pas encre eu le temps de retranscrire la recette car elle est composée de plusieurs préparation. Mais, la farce citronnée est délicieuse et les meringues réussies…

Mes premiers macarons


Mes premiers macarons

Pour mes premier macarons, j’ai choisi d’en faire à la meringue italienne avec une crème de citron comme garniture. Pour la couleur, j’ai choisi le vert olive. C’est pas la couleur que je voulais mais le choix était limité dans les colorant alimentaires en poudre.

J’ai pas eu de peine pour faire la meringue et la crème mais j’ai eu un souci pour la cuisson. Pourtant, j’ai fais deux fournées afin de pouvoir adapter mon temps de cuisson et autres paramètres mais je pense que la répartition de la chaleur dans le four pose problème.

Mais, le goût est bon et l’aspect est correct à l’extérieur, Donc faudra que je fasse un autre essai ! Essayer la meringue française peut-être !

Croquets gruyériens revisités (1er essai)


Croquets gruériens

Croquets gruériens

  • Temps de préparation : 20 minutes
  • Temps de repos de la pâte : environ 90 minutes
  • Temps de cuisson :  10 min par plaque environ
  • Quantité : pour une centaine de croquets

Ingrédients

  • 6 œufs
  • 2 dl de crème de la Gruyère légèrement vieillie
  • 350 gr. de beurre de montagne
  • 500 gr. de sucre
  • 1.5 kg de farine
  • 40 gr de carbonate d’ammoniaque
  • 1 pincée de sel
  • 1 zeste de citron et d’orange
  • 2 cs de rhum brun
  • 1 sachet de sucre vanillé

Préparation

  1. Dans le robot ou dans une jatte au fouet, fouetter les œufs entiers.
  2. Ajouter le sucre.
  3. Bien travailler, la masse doit légèrement blanchir.
  4. la crème le sel, le zeste de citron et d’orange, le rhum et le beurre.
  5. Ajouter le carbonate.
  6. Verser environ 800 gr de farine.
  7. Travailler à la spatule en une masse qui se détache de la spatule.
  8. Verser sur le plan de travail.
  9. Pétrir en une pâte souple avec le reste de la farine.
  10. Ceci rapidement (plus on travaille longtemps, plus le croquet sera dur).
  11. Laisser la pâte reposer 90 minutes au réfrigérateur dans un cellophane

Confection des croquets

  • Quand la pâte est prête, faire une abaisse de 3-5  mm
  • Découper à l’aide d’emportes-pièces.
  • Passer les croquets dans un récipient rempli de sucre afin d’en faire une couche autour.

Cuisson

Cuire entre 180 à 200 jusqu’à une jolie teinte dorée.

La cuisson est le point le plus délicat car les croquets sont pas encore dur à la sortie du four. Le temps de cuisson se situe entre 10 et 15 minutes, je vous conseille d’en cuir deux au départ pendant 12 minutes et de la goûter. Vous pourrez ainsi adapter le temps de cuisson en fonction de votre four.

Ma recette du cake marbré exotique


Cake marbré exotique

Cake marbré exotique

  • Temps de préparation : 20 minutes
  • Temps de cuisson : 50 minutes
  • Coût : moyen
  • Moule : 22 à 25 cm

Liste de ingrédients

  • 125 gr. de beurre
  • 200 gr. de sucre
  • 3 oeufs
  • 6 cuillères à soupe de lait
  • 200 gr. de farine
  • 1 paquet de levure (chimique)
  • 1 paquet de sucre vanillé
  • 30 gr. de chocolat en poudre « Barry Cacao » 100% cacao
  • 50 gr. de morceaux de citron confit
  • 50 gr. de noix de coco râpé
  • 1 zeste d’orange
  • 5 cl de rhum brun
  • 30 gr. de sucre glace

Préparation de la pâte

La pâte de base :

  1. Travaillez le beurre avec le sucre au mixer jusqu’à obtenir un blanchiment.
  2. Incorporer les jaunes d’oeufs, le zeste d’orange, le sucre vanillé, le lait, la farine et la levure.
  3. Ajoutez les blancs battus en neige.
  4. Puis séparez la pâte en deux parties égales afin des les aromatiser.

La pâte à la noix de coco :

  • Prenez une des deux parts de pâte.
  • Rajouter la noix de coco ainsi que les cubes de citrons confits.

La pâte au chocolat :

  • Prenez l’autre partie des parts de pâtes.
  • Rajoutez les noix de pécan coupées en morceaux et le cacao.
  • Bien remuer, avec le cacao cela forme une masse assez consistante.

Moulage et cuisson

Versez les deux préparations en alternance dans un moule beurré, puis mettez le moule dans le four préchauffé à 180 degrés pendant environ 50 minutes environ (selon votre four).

A la sortie du four, posez le cake sur une grille afin que l’humidité parte.

Vue sur l'intérieur !

Vue sur l’intérieur !

Glaçage

Passez au pinceau le mélange de sucre glace et de rhum afin de faire briller la surface du cake. Le glaçage doit donner un côté brillant au cake.

Cake marbré exotique

Cake marbré exotique

Cake marbré exotique


Cake marbré exotique

Il s’agit d’un cake marbré mariant un mélange de noix de coco – vanille et de chocolat – noix de pécan – zestes d’oranges avec un glaçage transparent au rhum brun.

Marrons confits conservés dans leur sirop


Marrons confits conservés dans leur sirop

Voici enfin le moment de terminer le confisage de sept jours de mes marrons que j’ai décidé de conserver dans leur sirop afin de les garder humide et non entouré de sucre car je veux les utiliser dans des tourtes, intégrés dans des pièces montées ou autre pâtisseries… Donc, il me faut pas des marrons qui soit trop « secs »…

Vous trouverez la recette ici.

Mignardises aux pépites de chocolat et sucre de coco !


20140119-121307.jpg

La recette suivra… Bon appétit !

Kasutera (deuxième version)


Une deuxième chance…

  • Temps de réalisation : 2o minutes
  • Temps de cuisson : 50 minutes
  • Coût : bon marché
Kasutera

Une génoise nommée Kasutera…

Hier soir, j’ai eu envie de revenir sur ma première version de la recette du Kasutera car malgré le fait que le goût et la texture étaient bien, la forme était un véritable catastrophe. J’ai donc voulu refaire ce gâteau japonais nommé Kasutera qui est une pâtisserie d’origine portugaise nommé « Castella » à la base et qui est en fait une sorte de génoise et cette fois, il servira de base pour un gâteau à la pâte d’amandes et au kiwi.

La liste des ingrédients

  •  3 oeufs
  • 100 gr. de farine
  • 150 gr. de sucre en poudre
  • 200 gr. de sucre glace
  • 3 cuillères à soupe de fleur d’oranger
  • 2 cuillères à soupe de miel de fleurs d’Accasias
  • Le zeste d’un citron et d’une orange

La réalisation

  1. Préchauffer votre fourre à 160 degrés.
  2. Séparer les blancs des jaunes d’oeufs.
  3. Battre les blancs enneige à l’aide d’un mixer ou à la main.
  4. Une fois les blancs montés, ajouter le sucre en poudre en 2 ou 3 fois et continuer à battre afin d’obtenir une masse ressemblant à celle obtenue pour faire des meringues.
  5. Incorporer petit à petit les jaunes d’oeufs mélangés au miel dans la masse à l’aide d’une maryse afin de garder la légèreté des blancs montés en neige
  6. Rajouter le 2/3 du sucre grêle que vous aurez colorez en rouge auparavant (garder le tiers restant pour la décoration du gâteau) et les morceaux d’oranges confites.
  7. Mélanger doucement afin d’obtenir un mélange lisse et homogène.
  8. Pour finir, répartir délicatement la masse à l’aide de la maryse dans un moule à charnière circulaire de 18 cm de diamètre et d’un hauteur au moins de 5 cm. Il est important de bien beurrer le moule pour assurer un bon démoulage.

La cuisson

La cuisson dure entre 40 et 50 minutes selon votre four. Il est important d’utiliser la technique de la pique plantée dans le gâteau afin de voir si la pâte est cuite ou pas. Si la pâte n’y attache pas, le gâteau est cuit.

Le Kasutera est une génoise qui lève ce qui m’a valu un aspect vraiment horrible la première fois. Maintenant, j’ai trouvé une technique afin d’obtenir un très bon résultat. Je pose sur mon moule un papier sulfurisé et je dépose dessus une plaque afin que la pâte ne monte pas plus et reste plane. Je laisse ce dispositif durant les 2/3 de la cuisson.

Le Kasutera dans son moule !

Le Kasutera dans son moule !

Le résultat que j’ai obtenu est vraiment ce que j’attendais sur tous les points de vue. Maintenant que ma génoise est froide, je la congèle afin de pouvoir réaliser mon gâteau final d’ici quelques jours. Une affaire à suivre !

L'intérieur de mon Kasutera.

L’intérieur de mon Kasutera.

Kasutera (essai d’une nouvelle recette)


Le pourquoi du comment…

Hier soir, j’avais envie de faire un nouveau gâteau et de revisiter la recette. J’ai donc essayer de réaliser une gâteau japonais nommé Kasutera qui est une pâtisserie d’origine portugaise nommé « Castella » à la base et qui est en fait une sorte de génoise. J’y ai rajouté à l’intérieur du sucre grêle coloré en rouge (pour jouer avec le contraste entre le jaune de la pâte et le rouge) et des carrés d’oranges confites pour apporter une texture supplémentaire et ainsi grisé un peu l’image de « gâteau éponge ».

Au final, le goût et la légèreté sont bien présents (malgré que cela reste un gâteau assez sucré) mais il faut que je retravaille la forme car le résultat est pas au top. C’est assez difficile de se rendre compte du résultat car les dimension du moule change dans chaque version de la recette et j’ai eu un peu de mal à me rendre compte du volume du fait que la base de la recette part de blanc d’oeufs montés en neige. J’essaierai de mieux faire la prochaine fois.

Essai de Kasutera

Essai de Kasutera

La liste des ingrédients

  •  3 oeufs
  • 100 gr. de farine
  • 150 gr. de sucre en poudre
  • 200 gr. de sucre glace
  • 3 cuillères à soupe de fleur d’oranger
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 70 gr. de sucre grêle
  • 50 gr. d’oranges confites
  • 1 cuillère à café de colorant alimentaire rouge
  • 50 gr. de sucre grêle

La réalisation

  1. Préchauffer votre fourre à 160 degrés.
  2. Séparer les blancs des jaunes d’oeufs.
  3. Battre les blancs enneige à l’aide d’un mixer ou à la main.
  4. Une fois les blancs montés, ajouter le sucre en poudre en 2 ou 3 fois et continuer à battre afin d’obtenir une masse ressemblant à celle obtenue pour faire des meringues.
  5. Incorporer petit à petit les jaunes d’oeufs mélangés au miel dans la masse à l’aide d’une maryse afin de garder la légèreté des blancs montés en neige
  6. Rajouter le 2/3 du sucre grêle que vous aurez colorez en rouge auparavant (garder le tiers restant pour la décoration du gâteau) et les morceaux d’oranges confites.
  7. Mélanger doucement afin d’obtenir un mélange lisse et homogène.
  8. Pour finir, répartir délicatement la masse à l’aide de la maryse dans un moule à charnière circulaire de 18 cm de diamètre et d’un hauteur au moins de 5 cm. Il est important de bien beurrer le moule pour assurer un bon démoulage.
Le sucre grêle coloré en rouge...

Le sucre grêle coloré en rouge…

La cuisson

Dans le four !

Dans le four !

La cuisson dure entre 40 et 50 minutes selon votre four. Il est important d’utiliser la technique de la pique plantée dans le gâteau afin de voir si la pâte est cuite ou pas. Si la pâte n’y attache pas, le gâteau est cuit.

Vue sur l'intérieur...

Vue de l’intérieur du gâteau prise sur ce qu’il en reste…

Laisser refroidir un peu sans démouler. Quand le gâteau aura refroidi, le recouvrir au pinceau d’un glaçage composé de 200 grammes de sucre glace, un blanc d’oeuf et 3 cuillère à soupe de fleur d’oranger. Vous pouvez rajouter les ingrédients que vous désirez pour la décoration du gâteau.